Atomic Café

De la vitrine du Atomic

à la porte bleue des 3607-3609
rue Ontario des paupières closes
se gorgent des rayons du soleil

*

derrière toi une voix chuinte

c'est de même qu'ils ont gagné
comme Al Capone...
avec les taxes pis les impôts

*

sous l’enseigne Sico du Rona
des mains crispées sur des genoux
suivies d’un haut-le-cœur

*

un chien en laisse grelote
sous les mots Commissaire
à l'assermentation

*

Hochelaga imaginaire

 
Tout le monde finit toujours par revenir chez Tim Hortons.
Marjolaine  Deneault
 
Je ne connais pas Hochelaga. 
Je ne connais rien d’Hochelaga. 
Je n’y ai jamais habité. 
 
J’y ai visité des amis. 
J’y ai mangé une poutine. 
Un club sandwich.
Une pizza.
Un cheeze burger.
J’ai bu des bières au Atomic café.
S'abonner à RSS - Atomic Café