Cafés

Flâneries en trois temps

Les lieux sont des histoires fragmentaires et repliées […] des temps empilés qui peuvent se déplier, mais qui sont là plutôt comme des récits en attente…

Michel de Certeau

                                                                                            

Trop léger pour janvier

Ruelle Daguerre. Seulement ce toponyme dans un éclat de tôle blanche et mon pas sur un sol rendu incertain par l’hiver.

De la vitrine du Atomic

à la porte bleue des 3607-3609
rue Ontario des paupières closes
se gorgent des rayons du soleil

*

derrière toi une voix chuinte

c'est de même qu'ils ont gagné
comme Al Capone...
avec les taxes pis les impôts

*

sous l’enseigne Sico du Rona
des mains crispées sur des genoux
suivies d’un haut-le-cœur

*

un chien en laisse grelote
sous les mots Commissaire
à l'assermentation

*

S'abonner à RSS - Cafés