Rien sur Ontario

Auteur·e·s: 

Un vieux sur le trottoir
Il crache
Se penche un peu
Un dégoût fort de l’Ontario sur rue

 

Il retourne dans le café ou le bar
Cela me rappelle les crachats inconséquents
De mon grand-père alors qu’il attendait le bus
Il fut une époque où cracher dans la rue était
Chose du normal.

 

Rien sur Ontario?
Et encore

 

Le vieux avec ses sacs froissés peste contre le tramway d’Hochelaga
qui n’arrive pas.
Il consulte sa montre, soupire et crache.
Rien sur Ontario.
Que lui importe les passants qui l’évitent, les voitures qui le klaxonnent,
Sa voix est celle du ruisseau de jadis, canalisé.
Seule la débâcle du printemps lui assure quelques échappées
En surface, comme le redoux fait surgir de l’asphalte
Des rails à peine enfouis.

Emplacement: 
Modalités du parcours: 
Réseau: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. (vérifier en utilisant un son)
Entrez le texte que vous voyez dans l'image ci-dessus. Si vous ne pouvez pas le lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Insensible à la casse.