Polaroids Hochelaga : clichés de quartier

Auteur·e·s: 

 

One way

Clown Express 
rue Aylwin
d’un coup que t’aurais envie
de rire ben vite.

Un chien sur son balcon
attend que son maître
le laisse rentrer,
y fait frette
pour lui aussi.

 

L’Armée du Salut

Plein d’objets oubliés,
abandonnés dans la poussière
des tablettes commerciales
rue Ontario coin Cuvillier:
les bijoux que tu portais
au mariage de Cécile,
les verres à bière
que tes parents utilisaient
quand t’étais jeune et
une tirelire
en forme de pompe à essence
parce que le gaz
est rendu cher.

Quand j’écris ces mots
TVA annonce un renouveau
pour l’usagé
c’est tellement à la mode
de recycler des souvenirs.

 

Ontario, la rue, pas la province

Pizza piroz
un lendemain de veille
qui se digère mal
Hochelaga all-dressed
pour tous les goûts.

La Papeterie de l’Est
et ses allures de Dollorama
une femme fantôme
vêtue et maquillée de blanc
presqu’aussi effrayante
que le mannequin enfant
dans le sous-sol
du Bric A Brac :
le paradis du Lego
et du costume de princesse

 

Hochelagraff : de la murale au tag

Une boutique fermée
Bellissimo vêtements exclusifs
l’endroit idéal
pour taguer «stop rape culture». 

Un mur en gazon
avec l’indication «mur en gazon»
juste au cas
où on l’aurait pas deviné.

Une grosse murale
sur un mur dit légal
on tague le mot «traître»
juste parce qu’on est
en criss.

 

 

 

Mots-clés: 
Modalités du parcours: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.