Impasse Darling deviens le piéton de ta propre langue

Auteur·e·s: 

Impasse Darling deviens le piéton de ta propre langue1-  HECTOR RUIZ  

 

je retourne vers l’Est
comme j’imagine un homme chanter
Vuelvo al Sur como se vuelve al amour
sur Saint-Michel la descente sur le neutre
vers une ancienne blonde qu’il ne faudrait plus revoir
en ce moment ou à un autre des visages apparaissent
sur les murs une ponctuation s’articule
tuyaux sur l’asphalte la rue Sherbrooke est éventrée
sit-in à Maisonneuve le Miami est définitivement fermé
les statues et le soleil sont partis se coucher chez Moe’s
le son d’un ventilateur industriel se confond au son
d’une bombe d’aérosol sous le viaduc ton portrait
par Kid Loco par un long détour de feux
jusqu’à la gare de triage échanges et trois points
chez Françoise mécanique et électrique
avec Chris Isaak et ton refrain d’amour préféré
Non, tu ne veux pas tomber en amour avec lui
c’est comme ça que tu t’accroches
mais ça décroche gauche ouest est droite
avec les filles qui chantent sans compromis sur Sainte-Catherine
You know that I'm no good
croire juste en toi est un espoir de l’homme
parce que tous les hommes connaissent la solitude profonde
tu t’efforces de prendre un dildo au milieu de la machine à toutous
pour toi ou pour le prochain
à qui tu rêves de demander
transmets-moi
ce que tu ne veux plus
de ta rupture déplier
ta peine
à articuler
toujours

  • 1. Jean-Michel Maulpoix cité par André Carpentier dans A. L'Allier et A. Carpentier (dir.) «Huit remarques sur l'écrivain en déambulateur urbain» dans Les écrivains déambulateurs, coll. «Figura», vol. 10, Université du Québec à Montréal, Département d'études littéraires, p. 61. Disponible en ligne: http://oic.uqam.ca/fr/system/files/garde/158/documents/cf10-complet.pdf.
Mots-clés: 
Modalités du parcours: 
Réseau: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.